Glossaire



A B C D E F G H I J K L M N
O P Q R S T U V W X Y Z


Allégement fiscal
Déduction d'impôts autorisée pour certains investissements dans le domaine des économies d'énergie. Se renseigner auprès des départements cantonaux concernés.
Voir: subventions.

Amorphe
Structures non cristallines.
Voir: couches minces.

Angle d'inclinaison
Angle formé par le plan du module et le plan horizontal. Afin d'obtenir une production annuelle maximale l'angle optimal est de 25 à 35 degrés sur le plateau et de 40 à 50 degrés en montagne.

Azimut
Angle horizontal projeté entre la position du soleil et le méridien (direction Nord-Sud).
Une graduation usuelle définit le Sud à 0 degré, l'Ouest à 90 degrés, et l'Est à ~ 90 degrés (Nord = 180 degrés).

 

Haut de la page

 

Capteur hybride
Module photovoltaïque produisant tout à la fois électricité et chaleur.
L'échauffement des cellules est utilisé afin de produire de l'eau chaude. Sa diffusion commerciale débute actuellement.

Cellule solaire photovoltaïque (ou photopile)
Elément de base de la production d'électricité d'origine solaire. Lorsqu'elle est éclairée, la cellule produit une tension de 0,5 V. Le courant délivré est fonction de la surface de cellules et de l'ensoleillement incident.
Voir: module.

Concentrateur
Système optique ayant la propriété de concentrer les rayons solaires sur une surface de plus petite dimension. Pour être efficace le concentrateur doit suivre la course du soleil. Cette technologie n'est pas adaptée à notre pays où la part de rayonnement diffus est importante.
Voir: rayonnement direct.

Constante solaire
Puissance du rayonnement solaire hors atmosphère reçue sur une surface perpendiculaire au rayonnement. Sa valeur est d'environ 1,4 kW/m2, par temps clair elle peut encore atteindre 1 kW/m2 au niveau du sol.
Voir: puissance.

Courant continu / alternatif
Les batteries d'accumulateurs et les cellules photovoltaïques produisent du courant continu. Le réseau électrique public délivre du courant alternatif.

Couches minces
Structure moléculaire des cellules photovoltaïques amorphes au silicium. Ce type de cellules fait appel à des structures non-cristallines. Pour leur production elles nécessitent moins d'énergie que les cellules cristallines. Leur rendement actuel atteint 5 à 7% (à une température de cellule de 25 degrés C).
Voir: monocristallin, polycristallin.

Cycles de charge
Période entre deux charges maximales d'un accumulateur. La durée de vie d'un accumulateur est indiquée en cycles de charge, pour lesquels les conditions d'utilisation (temps de décharge, degré de décharge, courant de charge) sont spécifiées.
Voir: accumulateur, régulateur de charge.

 

Haut de la page

 

Décharge profonde
Un accumulateur au plomb ne devrait pas être déchargé en-dessous d'un seuil spécifié par le fabricant. La durée de vie et le nombre des cycles de charge ne sont garantis que pour autant qu'il n'y ait pas de décharge profonde. Selon les circonstances, l'accumulateur devra être remplacé.
Voir: cycles de charge.

Durée de vie d'un module photovolta'<que
Selon les experts du domaine (GESE), la durée de vie des modules photovoltaïques dépasserait 20 ans.Les constructeurs accordent, quant à eux, une garantie de puissance d'au moins 10 ans.

Éléments de façade
De par leur bonne tenue aux intempéries, les modules photovoltaïques se prêtent particulièrement bien à la substitution d'éléments de façade. Une mise en oeuvre intelligente permet ainsi de diminuer le prix de revient d'une installation photovoltaïque.

Énergie
Produit de la puissance moyenne délivrée par le temps de fonctionnement. En général, on indique pour chaque installation photovoltaïque la production annuelle d'énergie électrique (kWh). Une installation photovoltaïque d'une puissance installée de 1 kW délivre dans les conditions moyennes de notre pays environ 1000 kWh par an. Le gisement solaire annuel est mesuré en kWh/m2.
Voir: puissance, unités.

ESTE
L'inspection fédérale des installations à courant fort (ESTI) est compétente pour accorder l'autorisation d'installations de puissance supérieure à 3,3 kVA monophasé ou à 10 kVA triphasé. Les autorisations relatives à des installations de moindre puissance sont de la compétence des compagnies électriques locales.

 

Haut de la page

 

Facteur de gain
C'est le rapport entre l'énergie électrique fournie durant toute la durée de vie d'une installation et l'énergie initiale qui a été nécessaire pour réaliser cette installation. Pour les installations photovoltaïques actuelles, ce facteur se situe entre 4 et 7. Un facteur inférieur à 1 signifierait que l'installation a consommé plus d'énergie qu'elle n'en a produit.
Voir: temps de retour énergétique.

Facteur R
Valeur indiquant le rapport entre l'irradiation des modules et le rayonnement global.
Voir: rayonnement global, azimut, angle d'inclinaison.

Hot-spot
Lorsqu'un module photovoltaïque est partiellement masqué, certaines cellules se transforment en résistance et s'échauffent. Cela a pour conséquence d'altérer les modules qui doivent être protégés par des diodes by-pass.
Voir: ombrage partiel.

 

Haut de la page

 

Installations autonomes
Une installation photovoltaïque autonome est une installation indépendante du réseau. Ces installations se trouvent généralement dans des maisons de vacances, des cabanes alpines ou des relais-émetteurs de communications isolés. Une batterie d'accumulateurs est alors nécessaire pour stocker l'excédent d'énergie produite et assurer l'alimentation en l'absence de soleil.

Installations sur infrastructure
Il est possible de diminuer le coût relatif d'une installation photovoltaïque en équipant les infrastructures existantes (toits, murs anti-bruits, murs de soutènement, pipe-line) de modules photovoltaïques. La réalisation de grandes installations est ainsi possible sans nécessiter de nouvelles surfaces au sol.

Installations photovoltaïques raccordées au réseau
Ce sont des installations photovoltaïques équipées d'un onduleur et raccordées au réseau électrique. L'excédent du courant produit est alors injecté dans le réseau qui fait office de tampon. De telles installations ne nécessitent donc pas d'accumulateurs.
Voir: raccordement au réseau.

 

Haut de la page

 

Lamifiés
Produits semi-finis pour la fabrication d'un module photovoltaïque, généralement sans cadre métallique.
Voir: module, panneau.

Module
Elément photovoltaïque, disponible sur le marché, prêt au montage. Il se compose, par exemple de 36 cellules raccordées entre elles, d'un verre de protection, d'une protection arrière, d'un cadre métallique et d'une boîte de connexion. Un module est garanti contre les atteintes extérieures nor-males (pluie, neige, gel).
Voir: lamifié.

Monocristallin
Type de cellules produites à partir d'un monocristal de silicium. Ceux-ci sont obtenus par fusion et étirement à basse vitesse. La production de ces cellules est plus onéreuse que celle des cellules polycristallines. Leur rendement est par contre élevé (environ 15% à 25 degrés C).

MPP Tracker
Régulateur électronique permettant d'optimiser les points de fonctionnement d'un générateur photovoltaïque. Généralement intégré au régulateur de charge, ou à l'onduleur, ce système assure le meilleur rendement énergétique.
Voir: régulateur de charge, onduleur.

Multicristallin
Voir: polycristallin.

 

Haut de la page

 

Ombrage partiel
Lorsque des modules, raccordés en série, sont partiellement ombragés, toute la rangée fonctionne avec un rendement inférieur. En intégrant lors de la planification le problème des ombres portées par un câblage adéquat, les pertes peuvent aisément être minimisées.

Onduleur:
Appareil électronique transformant le courant continu produit par un générateur photovoltaïque en un courant alternatif conforme au réseau. Le rendement à pleine charge d'un onduleur se situe entre 90 et 95%.

Orientation
Angle entre le Sud et la projection horizontale de la normale au module (positif à l'Ouest et négatif à l'Est).
Voir: angle d'inclinaison.

 

Haut de la page

 

Panneaux
Ensemble de modules photovoltaïques assemblés sur une structure porteuse.
Voir: module.

Parafoudre
Une installation photovoltaïque doit être intégrée dans le concept de protection contre la foudre d'une construction, celle-ci risquant de détériorer l'onduleur. Les dispositifs anti-surtension habituels absorbent les surtensions. Leur état de fonctionnement devrait être contrôlé après chaque gros orage.

Photovoltaïque (Pv)
Technique qui exploite les propriétés de la lumière. Lorsqu'une particule lumineuse (photon) atteint une couche semi-conductrice (cellule photo-voltaïque), il en résulte une tension électrique. Un consommateur électrique, raccordés aux deux pôles de la cellule pourra utiliser cette énergie.

Polycristallin
Type de cellules produites à partir d'un lingot de silicium polycristallin. On les reconnaît aisément à leur structure scintillante. Leur rendement est d'environ 11% (par une température de cellule de 25 degrés C).
Voir: monocristallin, amorphe.

Prix de revient du courant
Prix en ct par kilowattheure de l'électricité produite par une installation photovoltaïque. Le prix de revient comprend l'amortissement (sur 20-25 ans), les intérêts du capital et les frais d'entretien. Il fluctue entre 80 ct et 1.20 Fr./kWh (1991).

Prix frontière
Prix qui doit être payé pour la fourniture d'un kilowattheure (kWh) d'énergie électrique produit par les nouvelles installations de notre pays.

Puissance installêe
Puissance électrique délivrée par une installation photovoltaïque par rayonnement solaire maximal, indiquée en kilowattpic (kWp). Les installations photovoltaïques sont caractérisées par leur puissance installée. Par exemple, l'installation photovoltaïque de 100 kW raccordée au réseau sur le mur anti-bruit de l'autoroute N13, les installations pour maisons individuelles de 3 kW chacune du projet Megawatt.
Voir: puissance.

Puissance
Energie par unité de temps.
Voir: unités.

 

Haut de la page

 

Raccordement au réseau
Les centrales de production électrique européennes (centrales solaires, thermiques ou hydrauliques) sont reliées entre elles, ainsi qu'avec les consommateurs d'énergie électrique, par un réseau. Une centrale photovoltaïque raccordée au réseau est directement reliée à ce réseau.
Voir: onduleur.

Rayonnement diffus
Rayonnement réfléchi par les nuages, le brouillard ou l'environnement. Il ne porte pas d'ombres directes et ne peut pas être focalisé par une lentille ou un miroir. Un module photovoltaïque transforme également le rayonnement diffus en électricité.
Voir: rayonnement direct.

Rayonnement direct
Partie du rayonnement solaire parvenant directement au sol. Il peut être concentré (focalisé) par des systèmes optiques.
Voir: concentrateur, rayonnement diffus.

Rayonnement incident
C'est le rayonnement global mesuré dans le plan de captage, donc dans le plan du module photovoltaïque.

Rayonnement global
C'est la somme du rayonnement direct, du rayonnement diffus et du rayonnement réfléchi par le sol (albédo).

Rayonnement annuel global
C'est le rayonnement global reçu en une année sur un plan donné. Pour une surface horizontale, et dans les conditions de la Suisse, l'énergie reçue atteint 1000 à 1500 kWh/m2.

Régulateur de charge
Appareil électronique installé entre le générateur photovoltaïque et l'accumulateur. Il permet de charger les accumulateurs de manière optimale en les protégeant d'une surcharge ou d'une décharge profonde.
Voir: MPP Tracker.

Rendement
D'un module: rapport entre la puissance électrique de sortie et la puissance lumineuse incidente sur un module.
D'un onduleur: rapport entre puissance alternative injectée dans le réseau et la puissance continue produite par le générateur photovoltaïque.
Voir: module, onduleur.

 

Haut de la page

 

Semi-conducteur
Un semi-conducteur est un matériau qui se situe entre les conducteurs et les isolants.
Le silicium, largement utilisé dans les cellules photovoltaïques, constitue un tel matériau. A l'état pur, le cristal de silicium n'a pas d'électron libre, de ce fait il est un isolant. Par adjonction de traces d'autres substances (phosphore, etc.) on peut «doper» le cristal, le rendant ainsi semi-conducteur.

Silicium
Elément de base des applications terrestres du photovoltaïque. D'autres éléments testés en laboratoire ont obtenu des résultats prometteurs, mais leur introduction sur le marché se heurte à des problèmes tels que leur toxicité, leur rareté ou leur mise en oeuvre trop onéreuse.

STC
Standard Test Conditions. Conditions de test normalisées pour les modules photovoltaïques: spectre de lumière solaire normalisé, rayonnement 1000 W/m2, température de cellule 25 degrés C.

Subventions
Depuis l'entrée en vigueur de la nouvelle Ordonnance de la Loi sur l'Approvisionnement Electrique en mars 2008, le propriétaire d'une installation photovoltaïque ne peut plus bénéficier d'aucune subvention s'il fait une demande de contrat de rétribution à l'Office de l'Energie au travers de Swissgrid SA, l'organe mandaté pour gérer le fonds de rétribution.

Structure porteuse
La structure doit statiquement être adaptée aux charges de la neige et du vent. Il est important d'être attentif aux risques de corrosion.

 

Haut de la page

 

Température de cellule
La température de la cellule influence le rendement de conversion photo-voltaïque. Le rendement diminue de 0,5% par 0C. Les fabricants indiquent le rendement pour une température de cellule de 250C. Lorsque le rende-ment est de 15% à 250C, il est d'environ 13% à 500C et 16% à 100C
Voir: rendement, photovoltaïque.

Temps de retour énergétique
Laps de temps nécessaire à une installation pour produire autant d'éner-gie qu'il en a été utile à sa production et à son exploitation.
Voir: facteur de gain.

Tension de fonctionnement
Domaine de tension dans lequel l'installation photovoltaïque travaille.
Dans le cas des installations autonomes, cette tension est de 12 ou de 24V.
Les installations de plus grandes dimensions, raccordées au réseau, ont une tension de 400 à 500 V.

 

Haut de la page

 

Unités

Puissance (P) : watt (W), kilowatt (kW)
Rayonnement (1g, Ia) : kilowatt par mètre carré (kW/m2)
Energie (E) :  megajoule (MJ), kilowattheure (kWh)
    1 kWh = 3,6 MJ
Courant (I) :  ampère (A)
Tension (U) :  volt (V)

Haut de la page

SOURCE: PACER, Office fédéral des questions conjoncturelles


© 2007-2014 Sunergic SA, tous droits réservés